L’idée d’une longue séparation vous inquiète et vous souhaiteriez rendre visite à votre enfant durant son séjour ? Les organisateurs tolèrent généralement une visite des parents, mais celle-ci doit se faire dans un cadre précis.

En visitant des sites Internet d’organisateurs de colonies de vacances, vous avez peut-être lu que rendre visite à son enfant durant le séjour était impossible. A l’inverse, vous avez peut-être découvert l’existence de soirées parents, où les familles sont conviées pendant le séjour à participer à un moment de la vie du groupe. En matière de visite des parents, il existe des pratiques diamétralement opposées. Mais en règle générale, un directeur de colo ne vous fermera jamais la porte au nez si vous souhaitez voir votre enfant.

[title size= »2″ style= »options: default, sidebar »]Rendre visite, pourquoi ?[/title]

Est-ce bien votre enfant qui attend qu’on lui rende visite… ou vous qui supportez mal la longue séparation ? Question volontairement provocatrice, mais qui mérite d’être posée ! Venir en milieu de séjour n’est pas anodin : inconsciemment ou non, cela permet de se rassurer et donc d’être conforté dans le choix d’avoir inscrit son enfant en colo. La visite aurait donc davantage de vertu pour le parent que pour l’enfant. Mais est-elle dans ce cas vraiment nécessaire ?

Car votre enfant, dans l’immense majorité des cas, se sera vite intégré à son nouvel environnement. La colonie lui offre l’expérience d’une vie relationnelle avec des enfants et des adultes inconnus jusqu’alors : cette adaptation se fait rapidement et le comportement de votre enfant s’affranchit de votre absence. Lui rendre visite de façon impromptue peut modifier ce fragile équilibre en construction. Pensez bien à ces différents éléments avant de décider d’une visite et pesez le pour et le contre.

[title size= »2″ style= »options: default, sidebar »]Une visite idéale[/title]

Lorsque les parents viennent rendre visite à leur enfant, le cadre de la visite devrait toujours rester celui du centre de vacances. « Rester dans l’environnement de la colo est bien plus bénéfique que d’emmener l’enfant déjeuner dans un restaurant », explique Rémi, directeur de colo en exercice depuis une dizaine d’années. « Un organisateur qui accepte la visite des parents devrait tout mettre en oeuvre pour que les parents participent aux activités courantes du centre, ce qui permet à l’enfant de garder le contact avec la colo ». Certains organisateurs proposent par exemple de partager un repas avec son enfant, au milieu de ses copains et de ses animateurs, afin de découvrir la vie du centre.

Dans tous les cas, il est conseillé de bien circonscrire la visite dans le temps : dès votre arrivée, annoncez à votre enfant pour combien de temps vous êtes présent avec lui. Afin d’éviter une séparation douloureuse lorsque vous reprendrez la route, pensez durant à votre visite à évoquer avec votre enfant les activités qui l’attendent dans les jours à venir : cette projection dans la suite de la colo l’aidera à dépasser son éventuelle tristesse à votre départ. Enfin, rappelons-le, pensez à prévenir le directeur du centre de votre passage quelques jours à l’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *